Du marché… au palier !

Publié le 18 janvier 2022

Chloé Fenech, présidente de l’Association des marchés de producteurs marseillais (E. Delarue).

À Marseille, manger local et solidaire n’a jamais été aussi simple. Depuis deux ans, le collectif marseillais ‘Du marché au palier’ – déjà présent sur plusieurs marchés de plein air – propose la livraison de produits locaux à domicile.

Lors du premier confinement, alors que la grande distribution démultiplie sa communication, l’annonce de la fermeture des marchés de plein air est vécue comme une catastrophe pour beaucoup de producteurs et de forains. Pour conserver le lien avec le consommateur, il fallait pourtant se réinventer et chercher de nouvelles solutions. Chloé Fenech et son mari, tous deux artisans boulangers sur Manosque, en savent quelque chose. Pour le couple, les marchés de plein air sont l’un des moyens d’écouler les productions de leur petite structure ‘La Mie Bio’. “Nos circuits ont toujours été orientés vers la vente aux professionnels, avec un réseau que l’on a développé jusqu’à Cavaillon. Nous avions une tournée quotidienne, mais nous faisions aussi quatre marchés de producteurs, que nous avions construits sur Marseille en une dizaine d’années“, explique Chloé. Il fallait donc réagir vite et apporter des réponses pratiques à la quarantaine de producteurs qu’elle fédère avec son association.

Avec le soutien de ‘La roue marseillaise’ – une association qui propose une démarche citoyenne innovante autour d’une monnaie locale – une boutique en ligne est rapidement lancée. Elle permet de livrer à vélo les commandes des habitués des marchés. La mise en place se fait laborieusement, mais rapidement. “La logistique liée aux préparations des commandes, au stockage et aux livraisons, était lourde à porter. Nous avons sollicité des coursiers à vélo partenaires de ‘La roue marseillaise’, et nous avons pu tenir ainsi quelques semaines. Mais c’était difficile“, confie Chloé. Avec le renfort de la société ‘Agilenville’, la démarche lancée par Chloé et son collectif prend un nouveau tournant : le logisticien met au service du dispositif son savoir-faire et permet au concept ‘Du marché au palier’ de prendre son envol.

Un service complémentaire

Résultat du regroupement de trois associations d’agriculteurs, ‘Du marché au palier’ rassemble des producteurs dont les exploitations se situent dans un rayon de 150 km maximum autour de Marseille. Des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence surtout. Sans être forcément bio, apiculteurs, maraîchers, fromagers, boulangers, éleveurs, oléiculteurs ou encore herboristes proposent des produits locaux, avec une traçabilité assurée. En plus de se répartir les quatre points de distribution marseillais de La Friche ‘Belle de Mai’ (les lundis après-midi), La Joliette (les mardis après-midi), du Panier (les jeudis après-midi) et de Château Gombert (le vendredi après-midi), l’Association des marchés de producteurs marseillais livre les Marseillais à vélo. Une cinquantaine de clients, en moyenne, est ainsi directement livrée chaque semaine.

Depuis cet automne, le collectif a aussi développé un nouveau site (www.dumarcheaupalier.org) où l’on retrouve la plupart des produits du collectif paysan.

‘Du marché au palier’ se veut être un service complémentaire au réseau de marchés de producteurs que Chloé a développé. Il vient répondre aussi à d’autres attentes. “Le nouveau concept de livraison à domicile a permis de prendre le relais, car on s’est aperçu que la clientèle des marchés de plein air – qui ont repris depuis – n’est pas toute revenue en physique avec la pandémie“, explique Chloé.

L’offre du collectif est qualitative, variée, bien placée sur les prix et, bien sûr, locale. Le cahier des charges n’autorise à ses adhérents que la vente des marchandises issues de leur exploitation. Les artisans transformateurs, comme Chloé et Emmanuel, son mari boulanger, travaillent évidemment des produits issus de l’agriculture locale.

Ouvert aux adhésions

Le collectif est aussi ouvert aux producteurs ou transformateurs qui souhaiteraient intégrer la démarche. “Nous accompagnons beaucoup les jeunes agriculteurs qui s’installent, et on est complètement favorable à l’intégration de nouveaux adhérents dans notre association. Nous sommes très attachés à donner aux jeunes, ou à ceux qui démarrent, une chance de s’appuyer sur un solide débouché qui a fait ses preuves sur Marseille“, commente Chloé.

Aujourd’hui, sur la place marseillaise, l’offre en circuit court s’est fortement développée et la concurrence s’est renforcée. “On voit aussi de nouveaux formats apparaître. Mais il est compliqué de développer un marché à Marseille“, reconnaît Chloé, “parce que s’adapter à la demande et aux exigences de la ville n’est pas facile“, souligne l’artisane.

Si assumer la gestion du collectif en parallèle de son activité aux côtés de son mari et de sa vie de famille n’est pas évident, Chloé prend cependant plaisir à l’assurer, “dans une approche toujours très collective“, précise-t-elle.

Un projet lui tient aussi à cœur. “Nous aimerions développer le format du ‘Marché au panier’ aux professionnels. Il y a énormément de restaurateurs ou de petites cantines qui souhaiteraient s’approvisionner en local. Mais, pour les petits producteurs, les difficultés techniques, logistiques et de temps, sont réelles.“ Une nouvelle initiative sur laquelle planchent Chloé et son collectif. Avec du ‘Marché au panier’, les coursiers marseillais ne sont pas prêts d’arrêter de pédaler !

 Emmanuel Delarue

www.dumarche aupalier.org

Comment ça marche ?

Le site internet www.dumarche aupalier.org est mis à jour chaque jeudi. Les commandes sont possibles du jeudi au dimanche, et les paniers sont livrés chaque mardi. Le tout proposé à prix juste, dans le cadre d’une relation équitable avec les producteurs. Aujourd’hui, la livraison des commandes se fait tous les mardis, avec un choix de livraison à domicile du 1er au 7e arrondissement de Marseille, ou bien au point de retrait dans l’enceinte du stade Orange Vélodrome, au local d’Agilenville, situé 8 rue Curiol, ou encore à la mairie des 2e et 3e arrondissements.



Marché plein air roue marseillaise livraison agriculteur maraîcher fromager boulanger éleveur oléiculteur herboriste produit local traçabilité La Friche ‘Belle de Mai’ Association des marchés de producteurs