Med'Agri : Crise sanitaire, réaction, digitalisation

Publié le 06 octobre 2020

André Bernard, président de la Chambre régionale d’agriculture Paca

“Après une phase de travail intense de préparation de près d’un an, suite à l’annulation par le préfet, nous avons été contraints de renoncer à la version de ce 2e Med’Agri telle que nous l’avions imaginée, faite de rencontres physiques et d’échanges directs. Vu le contexte, ce n’était pas possible. Mais, il fallait conserver cette dynamique et permettre à nos partenaires et exposants de communiquer à la fois vers le monde agricole et la société, afin de porter des messages majeurs sur cette agriculture qui ne cesse de s’adapter, d’innover et de proposer, chaque jour, des solutions, afin de répondre aux attentes des consommateurs et des citoyens, dans un contexte de changement climatique évident. C’est pourquoi nous avons pleinement opté pour la digitalisation du salon Med’Agri pour cette deuxième édition. Ce choix fort, salué par nos partenaires qui font bloc et nous accompagnent dans ce nouveau challenge, permettra aux visiteurs, depuis chez eux, de se déplacer virtuellement à l’intérieur du salon, de se documenter et de dialoguer avec les exposants, durant trois jours. De la même façon, nos partenaires pourront s’adresser à eux, grâce au plateau TV. Et tous les experts pourront présenter leurs travaux et réflexions, grâce au planning de conférences établi avec les différentes structures de recherche et de développement de la région, afin de présenter les nouvelles techniques de production et les nouveaux modes de commercialisation, en visio-conférence. Chaque auditeur – visiteur, professionnel et internaute – pourra prendre contact avec les intervenants et exposants. Nous proposerons du direct et du replay, dans une quête forte d’interactions, pour permettre aux évènements Med’Agri et Tech&Bio, pour lequel nous sommes labellisés, de porter les messages idoines. L’objectif est fort : il s’agit d’illustrer par l’exemple en quoi notre agriculture méditerranéenne se modernise et ne cesse d’évoluer, dans une attente de sécurisation de la production locale. J’appelle tous les agriculteurs, responsables agricoles, exposants et partenaires, à faire en sorte que cet évènement soit LE rendez-vous de l’agriculture méditerranéenne moderne que nous portons en région. Et je vous donne à tous rendez-vous mardi 13 octobre, à 10 h, pour l’ouverture du salon sur www.medagri-online.com.“


OPA - Serv. publicsChambre d'agriculture