Min de Châteaurenard : le projet de redéploiement avance

Publié le 02 juillet 2019

Pour les collectivités locales, les acteurs économiques et représentants de l’agriculture engagés dans le redéploiement du Min de Châteaurenard – Provence, un nouvel outil est indispensable au développement de l’agriculture provençale et à l’apport d

Très attendu par les agriculteurs et l’ensemble des professionnels de la filière, le redéploiement du Min, engagé par Terre de Provence agglomération et ses partenaires, se poursuit activement.

Confortés par les soutiens politiques et financiers nécessaires, les élus de la Communauté d’agglomération, les acteurs économiques, et la Chambre d’agriculture sont à pieds d’œuvre : “La phase opérationnelle de ce projet, indispensable à l’agriculture provençale, est bien en marche”, indiquent-ils dans un communiqué. Elle s’est notamment traduite par la création du cluster Grand marché de Provence. Il assure aujourd’hui la structuration, la dynamisation et la promotion des filières agricoles et agroalimentaires, et la mise en contact avec de nouveaux acheteurs. Il compte 35 adhérents, représentant 1 500 emplois et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le territoire.

Une Société publique locale (SPL), a également été créée par les communes de Châteaurenard et de Noves (en attendant l’arrivée d’autres communes et du Département). Elle a en charge les acquisitions foncières, l’aménagement et les travaux. La SPL va déposer le permis de construire du futur pôle logistique du Grand marché et poursuit les études préalables à la mise en place du nouveau Min et du pôle agroalimentaire de transformation et de valorisation des produits bio et locaux. Un comité de pilotage du projet réunissant les collectivités actionnaires de la SPL, les représentants de la Chambre d’agriculture, de la Chambre de commerce et d’Industrie, des jeunes agriculteurs et du cluster a aussi été institué pour associer, le plus en amont possible, les professionnels dans la réflexion et l’établissement du programme de réalisation.

Concernant la gouvernance du projet et de la gestion du futur Grand Marché de Provence, le comité de pilotage a, dans le même temps, initié les études préalables à la constitution d’une société d’économie mixte.

Tous les métiers des filières agricoles et agroalimentaires concernés par le projet pourront ainsi y être représentés. Quatre sièges seront attribués aux professionnels représentant les usagers du futur Grand marché de Provence (deux sièges pour la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, un siège pour le Syndicat des négociants expéditeurs de Provence et un siège pour le cluster Grand marché de Provence).

Dans la poursuite de la réalisation du Grand marché de Provence, les acteurs du projet, avec le soutien de tous leurs partenaires, sont déterminés à recréer une dynamique de territoire autour des filières agricoles et agroalimentaires provençales.

 


SPL Chambre agriculture Grand marché de Provence filières agroalimentaires