Pour découvrir le département autrement

Publié le 01 septembre 2020

Parce que la Provence évoque le soleil, la Méditerranée, la douceur de vivre, mais aussi le vin, neuf nouveaux itinéraires qui mettent en avant le paysage vitivinicole, comme ici le vignoble de la Sainte-Baume, ont été mis en place avec les vignerons

Dans les Bouches-du-Rhône, vignes, patrimoine et paysages forment un tout indissociable, que les vignerons indépendants, comme les caves coopératives, veulent faire découvrir au travers de différentes prestations œnotouristiques, orchestrées avec Provence Tourisme.

Le vin constitue un formidable vecteur pour le tourisme, et un enjeu économique majeur pour les départements. Avec cette activité, les vignerons des Bouches-du-Rhône représentent une force économique importante, notamment parce que, dans le département, 88 % des touristes déclarent être acheteurs de vin. Ce qui fait la singularité du vignoble de ce département, c’est sa diversité paysagère. Aussi, pour permettre aux habitants et aux touristes de mieux connaître le patrimoine viticole du département et développer la commercialisation dans les caveaux de vente, les vignerons coopérateurs et indépendants sont passés à la vitesse supérieure. 

À l’échelle du département, la Fédération des Vignerons 13 travaille, par exemple, depuis plusieurs années avec Bouches-du-Rhône Tourisme, l’office qui dépend du Conseil départemental, pour valoriser l’offre œnotouristique des caves particulières. Un rapprochement qui a vraiment démarré lorsque l’office, qui dépend du Conseil départemental, a lancé une étude sur le positionnement œnotouristique pour le département des Bouches-du-Rhône. “Cela nous a permis d’identifier la Fédération des Vignerons indépendants et la Fédération des Vignerons coopérateurs comme des partenaires clés”, explique Thomas Kreiser, de Provence Tourisme. Avec MPG 2019, la programmation du Département autour de la gastronomie et du vin a été très riche pour la filière viticole. Et, à côté du grand projet de ‘La route des vins de Provence’, qui implique les deux fédérations dans le département, d’autres projets œnotouristiques pour les Bouches-du-Rhône ont émergé.  

Neuf mini-circuits dans les vignobles

Notamment l’idée de décliner le département par paysage viticole, avec la Fédération des Vignerons indépendants. Les paysages vitivinicoles de Cassis ne sont, en effet, ni ceux de la Sainte-Victoire, ni ceux des Alpilles. Aussi nous est-il paru intéressant avec nos partenaires, les vignerons, d’identifier ces différents paysages et de décliner des micro-routes de vins sur ces vignobles. La philosophie de ces itinéraires était d’abord de mettre en avant le paysage vitivinicole, mais aussi les différents domaines situés le long de ces routes”, détaille Thomas Kreiser. Avec ce projet, neuf routes ont donc été identifiées. 

Ces circuits de visite de proximité ont l’objectif de proposer aux amateurs, ou novices, un parcours œnotouristique varié qui peut se déguster sur une à deux journées. Certains se font plutôt en voiture, en Camargue par exemple, où les distances entre les domaines ont assez importantes, tandis que d’autres, comme dans les Alpilles, peuvent s’effectuer à pied. Les cartographies de ces différentes formules sont visibles et téléchargeables depuis le site des Vignerons indépendants (http://vigneron-independant-provence13.fr) et celui de Provence Tourisme (www.myprovence.fr).

Relancer l’attractivité du territoire

Pour valoriser le territoire vitivinicole de département, Provence tourisme travaille tout autant avec la Fédération des caves coopératives des Bouches-du-Rhône. “Les vignerons coopérateurs ont misé sur deux types de prestations œnotouristiques avec les sentiers de vignerons qui proposent différents circuits, mais aussi les balades vigneronnes (www.lescavescoopdu13.fr), également promues par Provence Tourisme, et qui font partie maintenant du plan de relance du Département”, rapporte Thomas Kreiser.

La crise sanitaire lie?e au Covid-19 a en effet profonde?ment affecte? le secteur du tourisme, avec la mise a? l’arre?t de l’ensemble des activite?s touristiques et culturelles. A co?te? des mesures gouvernementales pour relancer le tourisme et des initiatives individuelles des professionnels, le De?partement des Bouches-du-Rho?ne et la Me?tropole Aix-Marseille-Provence ont confie? a? Provence Tourisme l’organisation d’un plan de relance tourisme, culture & sport. Depuis le 3 juillet, habitants de la re?gion et touristes peuvent, par exemple, bénéficier du Pass Séjour mis en place par Provence Tourisme. L’initiative vise à redynamiser l’attractivite? du territoire et ge?ne?rer de la fre?quentation dans les lieux lie?s a? la gastronomie, la culture, les loisirs ainsi que sur les e?vènements. Avec ce Pass, pour tout achat d’un se?jour de 3 nuits conse?cutives minimum dans un he?bergement marchand (y compris les locations saisonnie?res professionnelles) des Bouches-du-Rho?ne, une carte cadeau d’un montant de 50 € est offerte chez les partenaires de Provence tourisme. 

Emmanuel Delarue


œnotourisme allade vigneronne circuit Provence tourisme Fédération des caves coopératives des Bouches-du-Rhône vignoble