Salon des agricultures de Provence : Enfin, il revient !

Publié le 16 mai 2022

Après deux années d’absence, les organisateurs du Salon des agricultures de Provence veulent faire de cette édition 2022 celle des retrouvailles, dans la joie et le partage (© E. Delarue).

Après deux ans d’absence, le Salon des agricultures de Provence est de retour les 3, 4 et 5 juin sur les terres du Domaine du Merle, à Salon-de-Provence. Les organisateurs et leurs partenaires se préparent à trois belles journées de fête.

Dans le département des Bouches-du-Rhône, les circuits courts sont un véritable levier de développement de l’agriculture et le Salon des agricultures de Provence (SAP), lancé en 2016, en est désormais un pilier. La manifestation n’a pas eu lieu durant deux années consécutives, aussi la joie des organisateurs était bien palpable lors de la présentation de l’édition 2022 au Domaine du Merle, le 4 mai dernier.

Comme ils l’ont annoncé, les partenaires, soutiens institutionnels et la société Mercantour – qui porte l’organisation de l’évènement – sont dans les starting-blocks. Pour mettre en œuvre ce salon agricole grand public, il n’aura pas été difficile de rassembler les énergies de chacun, comme le précisait Pierre-Marie Bouquet, directeur du Domaine du Merle : “Nous avons, ensemble, tenu durant deux ans des comités techniques avec beaucoup d’incertitudes. Mais nous avions la volonté de poursuivre et de continuer d’y croire. À raison, puisqu’aujourd’hui nous y sommes. Le très bon état d’esprit des organisateurs se reflétera sur le salon, j’en suis certain“.

Reconnecter les urbains avec le monde agricole

Du local, il en aura beaucoup été question durant la pandémie. Beaucoup en 2020, un peu moins ces derniers mois. Aussi, cette 5e édition est très attendue pour redonner un élan aux circuits courts, qui façonnent et donnent du sens à cette manifestation. La fréquentation du grand public visée et espérée sur l’évènement devrait pouvoir rassurer les organisateurs. Depuis sa création, en 2016, elle ne cesse de progresser et, en 2019, 59 000 personnes se sont rendues sur le Domaine du Merle.

Comme le détaillait Patrick Lévêque, président de la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, sont attendus également “120 producteurs et 1 500 animaux qui seront installés sur six hectares, ce n’est pas rien ! Mais il faut aussi absolument que l’agriculture soit présentée aux jeunes. Nous avons besoin, demain, de repreneurs sur nos exploitations agricoles, et il est important de leur montrer ce qu’est l’agriculture d’aujourd’hui. 1 300 collégiens nous rendront donc visite au cours des trois jours“.

Plus largement, l’un des objectifs du SAP est de “reconnecter les urbains avec le monde agricole, car une distance s’est créée au fil des années. Nous souhaitons leur montrer que l’agriculture d’aujourd’hui sait produire, distribuer, sait se remettre en cause, en étant aussi respectueuse de la biodiversité“, ajoute le président de la Chambre d’agriculture.

Vitrine des territoires du département

Nicolas Isnard – maire de Salon-de-Provence et président du conseil du territoire du Pays salonnais – se réjouit d’avance de pouvoir mettre à l’honneur l’agriculture de son territoire. “Le territoire du Pays salonnais, le plus agricole des six territoires métropolitains, ne compte pas moins de 800 exploitants agricoles, maraîchers, serristes, viticulteurs... Dans ce haut lieu du pastoralisme national et mondial, très accessible, nous avons tout pour réussir un rendez-vous exceptionnel. Producteurs, artisans et professionnels sont à nouveau au rendez-vous. Les candidatures, qui ont été très nombreuses, montrent tout l’intérêt que représente ce rendez-vous pour eux“.

Le SAP est aussi “une magnifique vitrine pour les acteurs de l’agriculture et de l’alimentation du Pays d’Arles, et de tout le département“, ajoute à son tour Lucien Limousin, maire de Tarascon, vice-président du Département, en charge de l’agriculture et vice-président du PETR1 du Pays d’Arles. D’ailleurs, cette année, le Département et la Métropole Aix-Marseille-Provence partageront un espace commun pour leurs animations sur le salon. Les chefs de cuisine des collèges proposeront des démonstrations culinaires, le laboratoire départemental d’analyses des animations sur le thème de l’hygiène alimentaire, et le bus de l’emploi se chargera de communiquer sur la politique d’insertion de la collectivité territoriale.

Pour le porte-parole de Martine Vassal, “ce moment de fête mettra avant tout à l’honneur le travail des agricultrices et agriculteurs, dont le rôle est essentiel en matière économique, sociale, d’autonomie alimentaire et d’aménagement de notre territoire. Sans eux, notre département ne serait pas ce qu‘il est“. Pour cette édition 2022, la profession s’est à nouveau fortement mobilisée pour faire de cette manifestation une réussite. Citons notamment de nouvelles participations d’organisations professionnelles comme le collectif Alpilles Crau Camargue, une nouvelle association de producteurs de Berre-l’Étang, le collectif d’éleveurs pour la promotion de la laine du Mérinos d’Arles, ou encore Interfel avec de nouvelles animations.

Ce rapprochement entre consommateurs et producteurs, possible grâce au Salon, est essentiel et nos produits provençaux pourront encore gagner du terrain“, conclut Lucien Limousin, en préambule de ces trois belles journées de fête annoncées.

Emmanuel Delarue

(1) Pôle d’équilibre territorial et rural. 


Salon agriculture circuit court SAP Chambre agriculture Bouches-du-Rhône local producteur